Du 19 juin au 30 septembre 2019 : Exposition avec Martine Carol et Lola Montès à la villa les Palmiers

 

martine carol lola montesRécit d’un tournage (Nice, 1955) Par les Archives Nice Côte d’Azur, en partenariat avec la Cinémathèque française et dans le cadre de l’année du Cinéma à Nice.

A partir des collections municipales (Service d’Archives Nice Côte d’Azur et Bibliothèque municipale à vocation régionale) et de prêts exceptionnels de la Cinémathèque française, l’exposition fera dialoguer les intérieurs et extérieurs de la villa « Les Palmiers » qui ont accueilli Martine Carol, Max Ophüls et Claude Pinoteau pour le tournage du film Lola Montès à Nice en avril 1955.

Photographies de tournage et d’exploitation, les tapuscrits et cahiers des réalisateurs, des costumes, des affiches et extraits de films…silence ça tourne !

Parcours de l'exposition
Martine Carol, blonde sulfureuse

Dès le hall d’entrée, transformé en accueil de cinéma, le visiteur découvre l’œuvre du romancier Cecil Saint-Laurent et la carrière cinématographique de Martine Carol au travers de livres et affiches de films.

Un tournage à la villa Les Palmiers

Le parcours se poursuit dans un espace dédié à la mise en valeur de costumes portés par Martine Carol sur le tournage, issus des collections de la Cinémathèque française. Y sont présentés également des cahiers de tournages et dessins originaux ainsi que des photographies de plateau et des extraits de film.

Lola Montès dans les salles obscures

Il est ensuite évoqué l’accueil reçu par le film dans les salles au travers d’affiches, revues cinématographiques, photographies de promotion, programmes de cinéma et extraits de film.

Le Nice de Martine Carol

La fin du parcours est dédiée au Nice des années 1954-1956 au travers de photographies d’époque et des collections de presse issues des fonds d’archives municipales.

 

Archives – « Palais de Marbre »
9, avenue de Fabron
06200 Nice
www.archives.nicecotedazur.org