Agenda Cote d'Azur (06)

Suivez Sortir 06 sur Facebook

Agenda

Alpes Maritimes

Agenda

Alpes Maritimes

Du 3 février au 31 juillet 2024 : Martine Doytier, une rétrospective

Cette exposition est la première rétrospective consacrée à Martine Doytier. Elle réunit toutes ses œuvres connues à ce jour.

Martine Doytier a été artiste à Nice, de 1971 à 1984. En treize années de travail, elle a développé une œuvre picturale captivante. Après une courte formation artistique pendant sa jeunesse, c’est devant son chevalet qu’elle a tout appris. Dès son premier tableau, au début de l’année 1971, elle découvre la liberté que lui offre la peinture pour s’exprimer. Par la suite, ses progrès sont perceptibles de tableau en tableau. Un visage qui se précise, un mouvement qui s’affirme, une perspective qui s’ajuste, un ciel qui acquiert plus de réalité montrent le désir de perfection qui ne l’a jamais quittée.

Son regard acéré et son habileté à croquer les personnages, à en raconter l’histoire, à transformer les saynètes de ses débuts en imposantes fresques picturales, ont produit une œuvre en perpétuelle évolution et l’ont conduite à entreprendre ce qui sera son œuvre ultime et inachevée : « L’Autoportrait », une peinture à laquelle elle a travaillé durant cinq années et qui décrit avec passion son univers quotidien.

Cette exposition invite à une traversée de l’œuvre de Martine Doytier. Toutes les étapes de son travail y sont présentes et réunies pour la première fois. Près de quarante peintures et de nombreux dessins inédits sont exposés ainsi que « M. Martin », la seule sculpture qu’elle ait réalisée, un double d’elle-même, doublé et animé.

« M. Martin », restauré pour cette exposition, a retrouvé couleurs et mouvements, et il occupe l’espace comme il l’occupait au centre de la dernière exposition personnelle de Martine Doytier, à la galerie l’art marginal en février 1977.

Martine Doytier
Martine Doytier est née à Clichy, en région parisienne, le 10 novembre 1947. En 1968, à l’âge de 20 ans, elle s’installe à Nice et, à partir de 1971, elle décide de se consacrer à la peinture.

Son talent est très vite remarqué, ainsi La Fondation de la Vocation, fondée par Marcel Bleustein-Blanchet et actuellement présidée par Élisabeth Badinter, en fait l’une de ses lauréates de l’année 1977.

Un an après, en 1978, la Ville de Nice lui confie la création de l’affiche de son tout nouveau musée de Préhistoire de Terra Amata et lui décerne son Prix des Musées de Nice pour sa participation à la Biennale de l’UMAM.

En 1980, elle réalise à la demande de la Ville de Nice l’affiche de son Carnaval, renouant avec la grande tradition picturale des affiches historiques créées par Gustav-Adolf Mossa ou Jules Chéret. Dans cette œuvre, qui a demandé un an de travail, comme dans les grands carnavals historiques niçois, la noire Ratapignata fait face au fier Aigle niçois, un Paillassou en grande tenue est berné par les pêcheurs sous le regard des Grosses Têtes.

En 1982, la Ville de Nice, lui propose de peindre l’un de ses autobus à l’occasion du 150e anniversaire du réseau de la ville : par une fausse déchirure peinte, Martine révèle avec humour des entrailles mécaniques improbables. Affecté au service des médiathèques, avec son intérieur aménagé en « Expobus », il a circulé jusqu’en 1997, depuis il est conservé par l’Association des Tram&bus de la Côte d’Azur.

Enfin, en 1985, en préfiguration des Collections du futur Musée d’Art moderne et d’Art contemporain, la Direction des Musées de Nice a édité un catalogue intitulé « Autour de Nice » ; c’est l’« Autoportrait » inachevé de 1984 qui a été choisi pour en faire la couverture :
Une « image » domine pour moi ce foisonnement et j’ai demandé qu’elle soit le sigle de cette exposition : une toile de Martine Doytier que la mort a empêchée d’achever (mais pouvait-elle être achevable ?) et qui représente, dans un amoncellement insensé, la création niçoise. Claude FOURNET, le 23 avril 1985

Vernissage le vendredi 2 février 2024 à 18 heures
En présence de Robert Roux, Adjoint au Maire délégué à la Culture

Du mardi au samedi de 10h à 18h.
Entrée libre

L’Artistique
27, boulevard Dubouchage
Téléphone : 04 93 13 47 70

Du 3 février au 31 juillet 2024 : Martine Doytier, une rétrospective
error: Content is protected !!
Retour en haut