Vendredi 19 mars 2021 : La fureur douce

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Léa Braun présentera son roman « La fureur douce ». L’auteur évoquera des thèmes comme l’amour, la passion, la maladie, la perte d’un être cher, la place difficile des femmes et des artistes dans la société. Léa abordera aussi le monde visible et le monde invisible où les énergies et les croyances se superposent pour permettre à certains d’entre nous de trouver la paix intérieure et un épanouissement spirituel. Elle parlera de l’élaboration de son premier roman, du départ jusqu’à sa publication.

Intervenant : Léa Braun, auteure, professeure, traducteur-interprète.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Mercredi 17 mars 2021 : Paul Klee (1879-1940) – Du profane au sacré

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Paul Klee n’a eu de cesse d’interroger la « Forme », comme s’il voulait fonder la genèse de l’Art moderne à propos duquel il écrira dans son livre : « le public est une montre qui retarde ». Aussi s’est-il autant engagé dans ses missions d’enseignement (Bauhaus, Académie de Düsseldorf) que dans son travail de recherche picturale.
Assoiffé de connaissances, ce missionnaire de l’Art Moderne n’aura de cesse de faire reculer les frontières du visible.

Intervenant : Anne Devroye, Conservateur en chef – Directeur du Pôle Courbet au département du Doubs. Diplômée de l’École du Louvre, Docteur en histoire de l’art.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Vendredi 12 mars 2021 : Djoser ou la naissance des pyramides

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Son complexe funéraire de Saqqarah, annonciateur de la théologie solaire qui se développera au long de l’Ancien Empire naissant.

Intervenant : Patrick Zinniger, égyptologue.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Mercredi 10 mars 2021 : Inné-acquis ? Le génome sous influence

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Depuis l’Antiquité, on oppose l’inné à l’acquis, c’est encore le cas dans certains débats comme ceux sur l’identité sexuelle ou les tendances au crime. Cette opposition est inféodée et il est important de prendre en compte les interactions entre les gènes et l’environnement au sens large.
Le génome, c’est-à-dire nos gènes, n’est pas le chef d’orchestre exclusif du fonctionnement de nos cellules et de l’expression des gènes. Le hasard intervient ainsi que les mécanismes épigénétiques soumis à l’environnement (pollution, mode de vie, stress, alimentation…) qui modifient le fonctionnement des cellules à l’origine de certaines maladies (cancer, obésité, addictions, troubles mentaux…). Certains de ces marqueurs sont transmissibles à la descendance sur plusieurs générations.
D’une opposition entre inné et acquis, nous avons actuellement une vision où tout est inné et tout est acquis : génétique et épigénétique interagissent en permanence.

Intervenant : Dominique Aubert Marson, Maître de conférences Université PARIS V.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Lundi 8 mars 2021 : Ise, grand lieu du culte shinto

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Le grand sanctuaire d’Ise, niché dans une forêt au sud de l’île de Honshu,est un des plus anciens cultes shinto du Japon. Paradoxalement, c’est aussi le plus récent dans son matériau, puisqu’il doit être reconstruit tous les vingt ans ainsi qu’en décida l’empereur Temmu (673-686). Entièrement démantelé, et fidèlement remonté sur place, il garde ainsi à l’heure actuelle, la forme exacte de son modèle original.

Intervenant : Marie-Claude Mellies, diplômée d’histoire des religions et conférencière en histoire des civilisations.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Lundi 15 février 2021 : La renaissance de la sculpture en Toscane au XVe siècle

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

À Florence, entre 1400 et 1460, Ghiberti invente le « relief écrasé » en perspective pour la Porte du Paradis au Baptistère San Giovanni. Donatello retrouve le réalisme des anciens (David) puis développe un expressionnisme audacieux (Madeleine). Verrocchio rivalise avec lui pour d’immenses statues équestres en équilibre subtil (Gattamelata, Colleone). Luca della Robbia met au point la céramique émaillée à couleurs vives pour célébrer de gracieuses Madones. À l’origine de la modernité des peintres, mieux reconnus, les sculpteurs toscans illustrent avec réalisme la « virtù », l’héroïsme et la grâce dans le sens d’un humanisme moderne. Léonard échouera à mieux faire. Plus tard, Michel-Ange portera cet art à son apogée…

Intervenant : Christian Loubet, professeur agrégé, Docteur en Histoire, professeur honoraire à l’Université de Nice Côte d’Azur.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr

Vendredi 12 février 2021 : Architecture et Design, le renouveau de l’aménagement intérieur

conférence cannes universitéConférence en ligne sur la page Facebook de Cannes Université

Architecture et Design, le renouveau de l’aménagement intérieur – L’UAM et Charlotte Perriand de 1928 à 1958.

Une nouvelle conception de l’aménagement intérieur émerge après la Première Guerre Mondiale. Il s’agit alors d’aborder une notion « moderne » du confort qui géométrise et rationalise l’environnement et envisage l’aménagement intérieur d’un point de vue avant tout fonctionnel. Cet aspect moderniste va d’ailleurs s’opposer à une certaine tradition du luxe français qui s’incarnera dans l’art déco. Pour dépasser cette confrontation, l’UAM (Union des Artistes Modernes), créée en 1929, propose au plus grand nombre un nouvel art de vivre. Les maisons particulières vont devenir icônes de la modernité : la Villa Noailles, la Villa Cavroix, la Villa 1027, la Maison Gugenbuhl et la Maison de Verre notamment. Une autre exigence se développe après la crise de 1929, en rapport avec de nouvelles préoccupations sociales : il faut proposer un mobilier plus abordable, forcément en partie industrialisé, destiné à des programmes contemporains et déployé en apothéose lors de l’expo de Paris de 1937. Après la Seconde Guerre Mondiale, la reconstruction va faire miroiter la diffusion de cet esprit français du Design, mais la subordination du mobilier à l’architecture (Le Corbusier avec Charlotte Perriand), la réussite de certains artistes désirant devenir indépendants et surtout l’émergence d’une redoutable concurrence internationale (les Eames aux États-Unis, Saarinen et Aalto pour les pays scandinaves, l’italien Gio Ponti) vont aboutir inéluctablement à la dissolution de l’UAM. Deux beaux thèmes liés à cet esprit resteront actifs après 1958, date de la dernière expo de l’association : le design et la sculpture alliés à l’architecture avec le groupe Espace, et le collectif d’objets du quotidien Formes Utiles présent au Salon des Arts Ménagers jusqu’aux années 1980.

Intervenant : Martine Pellissier, guide conférencière.

A 15h00

Cannes Université
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr